D’une villa (romaine) à l’autre au pays des Trévires

Situation de départ

Le territoire des deux GAL se situent en effet sur un axe de communication autrefois très important (voie romaine Arlon-Tongres). Ils comprennent tous les deux des sites gallo-romains importants :

  • GAL Lëtzebuerg West : sites de Goeblange, de Mamer et de Mersch
  • GAL Haute-Sûre Forêt d’Anlier : le site de Mageroy

Beaucoup de similitudes rapprochent ces sites. Tous animés par une association locale sans but lucratif, Arc-Hab à Mageroy, D’Georges Kayser Altertumsfuercher asbl à Goeblange, Mamer Geschicht asbl à Mamer et d’Geschichtsfrënn vun der Gemeng Miersch, ils font l’objet de travaux de recherche (fouilles archéologiques) et d’action de promotion et sensibilisation vers le grand public. Bien que jouissant d’un potentiel important, Mageroy et Goeblange, Mersch et Mamer sont actuellement des petites structures en plein développement. En s’associant pour un projet transnational, les associations capitalisent un savoir et une expertise considérable.

Description

Action spécifique au GAL Haute Sûre Forêt d’Anlier:

  • Publication d’un ouvrage de synthèse: les travaux de recherches sont menés depuis des décennies sur les sites. L’action proposée vise à éditer un ouvrage de synthèse des principales découvertes, sur chaque site, à destination d’une communauté scientifique plus large.

Actions communes :

  • Prospections nouvelles : cette première action est envisagée sur les quatre sites afin de définir de nouveaux champs de fouille, en utilisant la technique de l’analyse géoradar. La prospection géoradar est une technique de recherche relativement récente qui permet de déceler en un temps de prospection restreint et avec une bonne précision, des vestiges situés entre 0 et -2 m par rapport au niveau du sol. 
  • Proposition de mesures de conservation et de restauration : suite aux prospections et  en concertation avec le CNRA (Centre National de Recherche Archéologique), le gestionnaire du projet proposera des mesures à conserver et restaurer les sites.
  • Mise en valeur touristique des sites : les sites romains de Goeblange, Mamer, Mersch et Mageroy souffrent d’un manque de visibilité touristique, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du territoire de chaque GAL. Ils sont pourtant facilement valorisables sur un plan touristique vu leur localisation. Pour développer leur promotion, les GAL proposent d’éditer une brochure touristique spécifique, disponible en trois langues, et dont la diffusion sera confiée aux acteurs touristiques concernés.

Il est également nécessaire de prévoir l’installation de panneaux didactiques et d’information touristique, à réaliser en lien avec un projet de signalétique en voie de concrétisation sur  les sites concernés.

  • Aménagement et amélioration de l’accessibilité aux sites : sur base notamment des prospections géoradar décrites plus haut, chaque site (en cas de besoin) fera l’objet d’une étude globale d’aménagement paysager. Cette étude devra permettre de réaliser les aménagements nécessaires pour améliorer l’accueil sur le site.
  • Renforcement des compétences scientifiques et pédagogiques : les équipes (archéologues et bénévoles) qui travaillent sur les sites souhaitent, grâce au projet de coopération, s’enrichir de leurs expériences mutuelles et partager avec d’autres sites gallo-romains. Sur un plan scientifique d’une part, des échanges entre archéologues pourraient s’organiser. Des visites de sites dans d’autres pays voisins pourraient également contribuer à la professionnalisation des partenaires ; des voyages d’études seront envisagés en cours de projet dans l’optique d’élargir le partage d’expérience.

Enfin, cette action vise également à développer le service pédagogique sur les sites du projet. Les partenaires envisagent d’organiser des échanges de pratiques pédagogiques et de travailler ensemble à la construction d’un outil pédagogique commun. Dans cette même optique, des échanges scolaires seront organisés en cours de projet.

  • Organisation d’une fête romaine dans chacun des deux sites.

Objectifs

Objectifs pour le GAL Lëtzebuerg West:

  • Renforcer l’axe « patrimoine » de sa stratégie par un projet parfaitement complémentaire aux autres projets du GAL ;
  • Initier une coopération transfrontalière avec un territoire proche (+/- 30 km) et dont la stratégie de développement est fort proche.
  • Objectifs communs aux partenaires :

  • Développer la notoriété des sites vis-à-vis du grand public et des touristes ;
  • Mettre en place des échanges scientifiques et renforcer les compétences des partenaires ;
  • Créer de nouveaux outils d’accueil et d’animation pédagogique ;
  • Prospecter de nouveaux espaces de fouille & améliorer l’aménagement du site.
  • Objectifs pour le GAL Haute Sûre Forêt d’Anlier :

  • Valoriser le travail de recherche et accroître la visibilité des sites au niveau de la communauté scientifique notamment.

Groupe cible

  • Population locale
  • Écoles
  • Touristes
  • Archéologues

Partenaires

  • Région LEADER partenaire : Groupe d’Action Locale Haute Sûre Forêt d’Anlier
  • Partenaires au Luxembourg : GAL Lëtzebuerg West
  • Mamer Geschicht asbl
  • D’Geschichtsfrënn vun der Gemeng Miersch asbl
  • SICONA
  • Musée National de l’Histoire et de l’Art
  • Centre National de Recherche Archéologique (CNRA)
  • Service des Sites et Monuments nationaux
  • associations
  • communes Administration de la nature et des forêts

 

Période
LEADER 2014-2020
Statut du projet
en cours de réalisation
Porteur de projet
D’Georges Kayser Altertumsfuerscher asbl
Durée
Février 2017 – juin 2020
Budget
141.500 €
Catégorie
Formation & Conseil
Jeunesse
Culture
Tourisme
Loisirs
Coopération transnationale
Contact
D’Georges Kayser Altertumsfuerscher asbl
2, rue d’Olm
L-8392
Nospelt


+352 621 408 515